NL EN

Page précédente Page suivante

Copyright

En cas de reproduction intégrale ou partielle des textes et des images contenus dans ce site, veuillez faire apparaître clairement le nom de l'auteur , "Kadrane" (ou "Céline Ansrel" pour ses cinq romans repris dans la rubrique "La bibliothèque de Kadrane"), ainsi qu'un lien vers ce site ("http://www.kadrane.com/").

Si vous avez des questions concernant ce copyright, veuillez me les poser par email .

Ceci étant dit, je vous souhaite une bonne lecture.

Qui est Kadrane?

Kadrane est né à Anderlecht en 1965. Dés sa neuvième année, il suit les traces de son père et écrit sa première nouvelle. A l'adolescence, Pierre Wattiez Watch lui enseigne le dessin et une autre manière de raconter les histoires à travers la bande dessinée. En 1988, Kadrane revient à l'écriture. Il signe trois romans dans des domaines très différents comme la science-fiction et l'actualité. Il n'abandonne pas pour autant sa deuxième passion car il illustre ses propres romans. En 2002, grâce à Internet, ses réalisations attirent enfin l'attention. Il a illustré depuis quatre autres romans aux éditions «Galion Aventures» (voir "Les livres de Kadrane").

Son inspiration n'est pas uniquement consacrée au fantastique et à la science-fiction car il aime aussi illustrer la vie contemporaine. Il dessine au crayon, à l'encre de chine et fait de la peinture à l'acrylique et à l'aquarelle.

L'activité principale de Kadrane (maintenant employé depuis le 22 février 2010) concerne des domaines bien plus concrets: l'informatique (surtout industrielle), l'automatique et l'électro-mécanique. C'est évidemment moins poétique...

Influences

Pour le genre dessin réaliste, les premiers noms que me viennent à l'esprit: Derib, Hermann, Munuera, Van Hamme

Pour le dessin d'illustration et les aquarelles: Pierre Joubert, Jean-Louis Marlier

Projets en cours

Ayant renoncé de me voir un jour édité sur papier, j'alimente mon site au gré de mon inspiration (plus de 1500 dessins en 10 ans).

Depuis mai 2009, je me suis attelé à une bande dessinée Dese (lire Le Dragon et son Elfe) dont la caractéristique est de ne pas avoir de dialogue. Elle est réalisée dans un carnet de croquis A5 (14.8cmx21cm). Les dessins sont scannés une fois par mois, publiés sur mon site au format HTML (une seule page) et montés en planche à l'aide d'un script écrit en PHP pour les besoins de la publication sur le site de BDAmateur.com. D'accord, ceux qui tiennent les propos les plus modérés diront que c'est une approche atypique de la BD.

Mon plan est le suivant

  • dessiner cette histoire et lui donner corps (fin 2009, j'annonçais 200 dessins (équivalent d'une vingtaine de planches). Je crois que cette estimation est optimiste et je pense devoir doubler ce nombre (fin prévue en été 2011)).
  • enrichir les parties qui ne sont pas assez clair (notamment en tenant compte des commentaires qui m'ont/seront transmis).
  • enfin, faire une mise en page décente, où les sauts de page se feront en harmonie avec l'action et où l'œil ne se lassera pas (Certains dessins passeront sûrement à la trappe). C'est vrai que la mise en page n'est pas ma tasse de thé, mais je me crois capable de faire mieux (là, avouez que je ne met pas la barre très haut: pour l'instant, la mise en page est inexistante).

Services

Si vous aimez mon style de dessin ou de peinture et si vous avez un projet à me soumettre, n'hésitez pas à me contacter par email Par exemple, les illustrations d'une de vos nouvelles ou un cadeau pour un ami. Je me ferai un plaisir d'en discuter avec vous:

J'illustre des romans et je réalise des couvertures de livres.

Je peins à l'aquarelle et à l'acrylique. La plupart de mes réalisations sont sur mon site. Certaines d'entre elles sont proposées à la vente (Voir la boutique). En sujet libre, je choisi souvent des thèmes fantastiques. J'accepte aussi des commandes.

J'ai fait des projets de tatouage.

Bandes dessinées sans paroles.

Non, ce n'est ni un problème technique, ni un oubli de l'auteur. Vous ne trouverez pas de dialogue dans une bande dessinée sans paroles. L'histoire a été conçue uniquement en images. Si, parfois, les personnages discutent visiblement entre eux, c'est au lecteur d'imaginer le dialogue. C'est un peu comme si on était plongé dans un pays étranger dont on ne comprend pas la langue. Mais avec un peu d'observation, tout devient clair.

Je dois avouer que la paresse n'est pas étrangère au choix de faire des bandes dessinées sans paroles. En effet, ce site est disponible en trois langues. L'effort pour traduire une bande dessinée sans paroles est réduit à sa plus simple expression... Quoique, je n'ai pas trouvé de solution pour le titre. Celui-là, il faut bien le traduire.

Dessin au crayon

J'apprécie particulièrement le dessin au crayon. Le matériel se limite à peu de choses: un crayon, une gomme et un carnet de croquis. Pas d'ordinateur encombrant, pas de tubes de couleur malodorant, pas d'eau ni de pinceaux. Il n'y a quasiment aucune contrainte. On peut dessiner partout. C'est ainsi que la plupart de mes dessins au crayon ont été réalisés dans le train.

Dans le train...

Cela mérite une petite note explicative. Le dessin dans un véhicule, quel qu'il soit, doit tenir compte de certains inconvénients.

Il est possible de dessiner debout, mais il est préférable de choisir un train qui n'est pas surpeuplé, où il est facile de trouver une place assise.

Le mouvement est forcément accompagné de vibrations et de chocs. Avec l'habitude, on peut les prévoir et lever le crayon à temps. Il est néanmoins possible d'en diminuer les désagréments. Je classe le mouvement en deux catégories:

  • Longitudinal: le démarrage, l'accélération, le freinage. Il est en général plus doux. Une secousse est ressentie au moment du début et à la fin de chaque manoeuvre.
  • Transversal: les defauts de la voie, les tournants. Imprévisibles, souvent très secs, mais heureusement limités dans le temps. Le pire pour cela, c'est le TGV.

Voici quelques recommendations:

  • Eviter les supports en contact direct avec le véhicule. Je travaille en général sur mes genoux.
  • Placer le carnet de croquis sur un sac: outre le fait que le carnet sera à une hauteur plus commode, le sac absorbe les chocs. Plus le sac sera lourd (un ordinateur portable fera l'affaire), moins on ressent les mouvements du véhicule.
  • Eviter de s'asseoir au dessus des bogies: je préfère me trouver au millieu du véhicule. Je trouve qu'on ressent moins les défauts de la voie.
  • En enfin, adapter l'activité: la signature, le visage, les mains au moment où le véhicule est à l'arrêt. Texture, feuillage, esquisse dans les tronçons les plus secoués.

Remerciements

Ce site est maintenu à partir de scripts écrits en PHP 5.

Les fichiers PDF sont générés avec la librairie

Las autres fichiers PDF, tels que La Bête, sont exportés depuis OpenOffice.

Autre

Lecture conseilée

Liens

Cette section contient uniquement quelques liens créés dans le cadre d'échanges entre sites similaires. Vous trouverez beaucoup d'autres sites dans les moteurs de recherche et dans les Anneaux référencés dans la page mère.

SPAMS venant de Kadrane

Plan du site

Description du contenu du site

Page précédente Page suivante
Version  4.53, 2013-06-11   ©Copyright, KADRANE, 2000-2010
Contact: